Statisfaction

Quelques statistiques sur le Triathlon de Paris 2011

Posted in Addiction, French, Sport by Jérôme Lê on 12 July 2011

Ce dimanche 10 juillet 2011 nous nous sommes essayés avec Julyan au Triathlon de Paris. L’épreuve se composait cette année de 1.6 km de natation dans la Seine, de 38.5  km de vélo et 10 km de course à pied. Mis à part une eau très sale et froide, l’expérience s’est révélée fort sympathique !

Comme Juju le mentionne dans son post précédent, les résultats détaillés de ce genre de compétitions sont disponibles et téléchargeables sur Ipitos.com. On y apprend ainsi que sur près de 3000 inscrits seuls 2342 ont terminé la course et été classés. La grande majorité des participants sont des hommes (91,55%), de nationalité française (87,62%), généralement âgés de 30 à 45 ans (58% des concurrents). Par rapport aux autres événements de ce type (semi-marathon, marathon, trail…), le niveau moyen est plus relevé avec une proportion de licenciés relativement importante (45,6%).  Ceci tient sans doute au fait que le triathlon nécessite l’achat de matériels spécifiques et couteux : combinaison pour nager, vélo de course haut de gamme…Au niveau des temps de course, comme on pouvait s’y attendre, le vélo est prédominant sur les deux autres épreuves. Sur une durée totale moyenne de 2h38, il représente près de la moitié de l’effort (1h11). Cependant, lorsqu’on regarde de plus près, on remarque que c’est également l’épreuve dont la dispersion est relativement la moins importante : le coefficient de variation (=écart-type/moyenne) est de l’ordre de 13% contre 16,75% pour la natation et 15,55% pour la course à pied.  Autrement dit, rapportée à la durée de chaque épreuve, il est plus simple de creuser l’écart en natation qu’en vélo.

(NB : Les temps sur les épreuves de natation et de vélo comprennent les temps de « transition » d’une discipline à l’autre : soit la traversée du parc à vélo  de 800m et le changement de tenue)

Pour rebondir sur les conseils à l’entrainement de Julyan, comparons les performances des licenciés et des non licenciés à partir des graphiques ci-dessous. On observe tout d’abord que ceux qui s’entrainent en club sont en moyenne meilleurs sur chaque discipline: environ 6 minutes de mieux à la nage, 8 en vélo et 4’30 en course à pied. Si ces écarts sont effectivement importants, il faut cependant relativiser leur interprétation. Ils peuvent tout autant être dus au fait que l’entrainement en club fasse progresser ou que les individus en club soient « naturellement » meilleurs. Autrement dit, il peut s’agir d’un effet de sélection sur des personnes qui même sans entrainement auraient eu de bonnes performances. Par exemple, si vous n’acceptez que l’inscription de mannequins russes dans votre club de fitness, il n’est pas sûr que l’écart de poids observés ex-post entre vos inscrits et la femme lambda soit dû à votre fabuleux coaching !

Plus sérieusement,  si on compare la forme des distributions, on observe que la dispersion des performances est sensiblement la même entre amateurs et licenciés pour la natation et la course à pied, à une translation près. Par contre, pour le vélo, si les licenciés réalisent effectivement de meilleurs temps, ils sont surtout bien plus homogènes que ceux des amateurs. Une interprétation possible est que l’entrainement en club se concentre davantage sur le vélo que sur les autres disciplines. Les écarts en natation et course à pied pourraient alors refléter essentiellement un effet de sélection puisqu’on n’observe pas d’homogénéisation des performances avec la pratique en club. 

La même analyse par sexe révèle que l’écart entre hommes et femmes se fait surtout au niveau du vélo : les femmes accusent un retard moyen de près de 8 minutes et leurs performances sont bien moins homogènes que celles des hommes (écart-type de 11 minutes contre 9 pour les hommes). En course à pied, l’écart est d’environ 5 minutes mais pour une dispersion similaire. Etonnamment, c’est en natation que la différence hommes/femmes est la moins marquée. Comme quoi, de gros bras ne font pas tout !

(NB : la proportion de licenciés est la même chez les hommes et les femmes)

About these ads
Tagged with:

4 Responses

Subscribe to comments with RSS.

  1. xi'an said, on 13 July 2011 at 10:35

    Et vos temps?!

  2. Jérôme Lê said, on 13 July 2011 at 10:48

    Je regarde dans ma base de données (héhé):

    -Ju: rang 1402 natation 00:37:45 velo 01:04:32 course 00:57:02 total 02:39:18
    -Moi: rang 683 natation 00:38:08 velo 01:04:19 course 00:43:19 total 02:25:46

    Je crois que Juju a eu qq problèmes gastriques sur la course a pied…

  3. […] few entries on sports here and there, I was wondering what kind of law follow the running records with respect to the distance. The data […]

  4. […] yesterday: An exercise in plyr and ggplot2 using triathlon results, way better than ours, here and here. For example, the time distributions by age, “faceted” by discipline (swim, cycle, run […]


Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

Follow

Get every new post delivered to your Inbox.

Join 54 other followers

%d bloggers like this: